Le CPF ou le plan de formation

Dijon, le 3 février 2016-Lorsqu'il s'agit de formation, notamment dans le cadre de cours d'anglais, une entreprise peut avoir (source: expérience personnelle ponctuelle), le choix entres plusieurs types de budget pour former ses employés. Comme nous avons pu le voir précédemment une des options du CPF est que l'employé peut solliciter un financement de formation sans faire intervenir son employeur. Ses heures de formation se feront en dehors du temps de travail. Les conditions de déploiement d'un plan de formation peuvent-être différentes du CPF, mais quelles sont les réelles différences entres les deux? Y a t-il une différence d'administration du dossier de formation? de paiement de l'organisme de formation? Y a t-il à se poser la question du consentement de l'employé et du risque lié à l'absentéisme aux cours de formation? Toutes ces question viennent d'un organisme de formation précaire (voir pauvre) basé à Dijon, Bourgogne. Sur le chemin de la formation pour gagner dans sa carrière!

Le CPF, le questionnement

Dijon, le 3 février 2016 Plus d'un an après le coup de sifflet du dispositif, questionnement. Ce dispositif régissant une partie du marché de la formation en France remplace le DIF (Droit Individuel à la Formation) et s'inscrit dans un marché estimé à "23 millions" d'actifs et de personnes en recherche d'emploi (source: FFP). Le Compte Personnel de Formation est entré en vigueur le 1er janvier 2015 et a, il y a 1 an, prêté à se questionner, notamment pour les cours d'anglais. L'une des changements de ce financement: la formation recherchée, à travers son diplôme certifiant, doit être référencée dans la liste CPF via le site officiel du CPF, moncompteformation.gouv.fr Selon le figaro.fr (260116), les cours d'anglais étaient "absent" de la liste des formations éligibles au Compte Personnel de Formation. Que nous suggère cet article, au regard du marché des cours d'anglais? Et c'est là que le questionnement commence dans le domaine des cours d'anglais. De part une certaine expérience professionnelle, il reste à sérieusement s'interroger sur ce que demande le monde professionnel anglo-saxon pour garantir un bon niveau d'anglais? Qu'est-ce qu'un "bon niveau d'anglais"? Qu'est-ce que parler "anglais"? Les patrons anglo-saxons exigent-ils des certifications de niveaux de langue pour accéder à un emploi en Grande-Bretagne ou en Australie? Selon des informations professionnelles on peut estimer la valeur marché CPF à approximativement plusieurs milliards d'Euros (base de calcul: cours d'anglais de 20h x un prix de 20 Euros de l'heure, x le marché estimé par FFP en avril 2015 - voir plus haut). Il n'y pas de chiffre officiel disponible pour représenter la part des dépenses en cours d'anglais, et selon le figaro.fr du 26 janvier 2016, la part des finances en cours d'anglais dans le feu-DIF représentait "30%" des dépenses DIF. Il y a donc des questionnements de début de CPF et CPF + 1 an. En terme d'accès à l'information pour les employeurs, employés, chômeurs, OPCA et organismes de formation, il y a aussi questionnement sur l'accès à l'information. Entendant bien sûre qu'une étude personnelle est à faire. Toutes ces question viennent d'un organisme de formation précaire (voir pauvre) basé à Dijon, Bourgogne. Sur le chemin de la formation pour gagner dans sa carrière!

Menu